Arles: ville historique

ARLES : ville historique



Savez-vous comment Arles est apparue et qui l'a fondée ? Je vous propose aujourd'hui un éclairage sur la naissance de cette belle cité.


Avant Arles, était Théliné

Quelques centaines d'années avant la chrétienté une tribu fortement hellénisé s'établit sur un rocher surplombant le Rhône. 

Ils nomment leur territoire Théliné ; cela signifie « la nourricière » en grec ancien.

Cette peuplade commerçait avec les Grecs qui ont fondé, en 600 av JC, la cité de Massalia Celle qui deviendra bien plus tard Marseille.

Au fil du temps les Massaliotes, se sentant menacés par les tribus alentours jalousant leurs richesses et, n'étant pas des guerriers, font appel aux Romains pour les défendre.

Ces derniers s'installent durablement et nomment la région « La Belle Provinçia ». Ce nom va rester et se transformer en.. Provence.

La naissance d'Arles



Photo: Guy_Dugas
En 49 av. J.C., Jules César en guerre contre Pompée pour le pouvoir, va écraser la flotte de ce dernier dans le port de Massalia.

Les Grecs ayant soutenu Pompée, Jules César va les punir fortement et confisquer tous leurs territoires, les fameux comptoirs avec lesquels ils commerçaient sur tout le pourtour méditerranéen.

Une bonne position au bord du fleuve, une économie florissante alliée à des choix stratégique pendant les guerres civiles, vont inciter Jules César à favoriser Théliné.

Il va favoriser l'implantation des vétérans de la 6ème légion, et fonder en lieu et place une colonie de droit romain. 

Sous le règne d'Auguste elle sera baptisée Colonia Julia paterna Arelate sextanorum. c’est-à-dire, colonie des soldats de la sixième légion,

Grâce à l'activité intense de son port fluvial Arelate va se développer économiquement :

  • Avec la promulgation en 313 de l’Édit de Milan, l'Empereur Constantin établit officiellement la liberté de culte individuel, qui met fin aux persécutions des chrétiens, et en 314, la ville accueille un grand concile.
  • Au 4ème siècle, un atelier monétaire est créé, il frappe des pièces d'or et d'argent.
  • Le 22 mars 417 le pape Zozime élève l'Église d'Arelate au rang de primatiale (Primatie d'un echeveche) des Gaules en faveur de son évêque Patrocle.

Elle deviendra la cité la plus importante de Provence, et le restera jusqu'à la chute de l'Empire Romain. 

Maquette d’Arles romaine. Musée de l’Arles antique.

Cela explique la richesse de son patrimoine architectural antique.

Voilà, je vous ai conté la naissance et le développement de Arles au cours des premiers siècles de notre ère.





Mon prochain article traitera des traditions provençales dont Arles est la gardienne.



















Tendez l'oreille Marseille a des choses à vous dire

Bon-Jour, Bonjour vous,

Oui,oui vous, hé hé vous vous demandez qui vous dit bonjour? C'est moi Marseille, la grande ville du sud de la France, la Préfecture des Bouches du Rhône.


Rues du Panier
Cette ville dont vous entendez parler quelques fois pour des faits divers sordides mais pas souvent pour ce qu'il y a de beau et de bon chez moi, alors venez, laissez-vous guider, oubliez les rumeurs et les préjugés, donnez votre min et suivez-moi, je vous emmène dans le quartier fondateur de Marseille, Le Panier, là où tout a commencé en 600 ans av.JC.
Rive sud du Vieux Port
Puis nous descendrons au bord de ce Port devenu Vieux au 19ème s. avec l'aménagement du grand port économique de la Joliette, depuis le Vieux Port vous verrez les deux forts: St Jean et St Nicolas.
Nous passerons de la rive nord à la rive sud en empruntant le fameux ferry-boat, de là nous prendrons la Corniche Kennedy tout le long de la mer, là se trouve le plus long banc du monde, inscrit au livre des records, mais oui. 
la cité Radieuse MRS

Balade et découverte du Luberon


Lourmarin, le village
Le Luberon c'est d'abord une montagne coupée en deux dans le sens nord/sud par une route appelée "combe de Lourmarin" elle relie Bonnieux côté nord à Lourmarin côté sud ce qui fait qu'il y a le petit Luberon et le grand Luberon.

Bonnieux le bas
Il y a un point culminant dans le grand Luberon qui atteint 1125 m d'altitude, le massif mesure 5 kms de large sur 60 de long d'Est en Ouest.

Le Luberon c'est également un parc naturel régional qui a été créé en 1977 qui s'étend sur les départements de Vaucluse et des Alpes de Haute Provence et qui compte 77 communes.

Parmi ces communes des villes comme Cavaillon, Apt, Pertuis, Manosque et beaucoup de villages tels que Gordes, Menerbes, Lacoste, Lauris, Reillane, Ansouis, Cereste.Certains sont connus bien au-delà des frontières du Parc tandis que d'autres sont plus anonymes et coulent des jours tranquilles sous un climat des plus agréable.
Le village des Bories à Gordes
La diversité des paysages est un des attraits de cet endroit, on passe des plaines agricoles alternant champs de vignes, vergers, cultures maraîchères à la forêt de chênes verts ou pubescents, pins, érables pour se retrouver dans un décor très minéral la pierre omniprésente a permis de façonner les terrasses de cultures, les abris et habitations et puis c'est la beauté des terres colorées du célèbre Colorado Provençal.


Le Colorado Provençal

"Quand le Bon Dieu en vient à douter du monde, il se rappelle qu'il a créé La Provence" Frédéric Mistral.

visite guidée: balade en pays de douceurs

Terre de Provence = terre de douceurs.


Il y a la douceur du climat dans une région baignée de soleil (2800h/an), certes il y tombe de la pluie voire même de la neige, oui oui, en hiver sur le sommet du Mont Ventoux qui culmine à 1912m d'altitude, il y a aussi le mistral qui souffle vers la mer, nous débarrasse des nuages et repeint le ciel en un bleu si intense que le vert de la végétation paraît plus vert, que la blancheur des pierres paraît plus blanche, la couleur de la terre ocreuse de Roussillon ou Rustrel plus profonde.



Il y a la douceur des paysages, entre Rhône et Durance c'est un patchwork de cultures, dès février les amandiers donnent le coup d'envoi des blanches et roses floraisons, puis, un peu plus tard ce sont les cerisiers, pommiers, abricotiers, pêchers.
A partir de fin juin en Luberon et Haute Provence le bleu des lavandes et lavandins côtoie le jaune du blé et du petit épeautre, tandis que les coquelicots se hissent sur la pointe de leurs tiges pour poser une touche de rouge dans ces paysages.
En septembre, tandis que les forêts se parent de belles couleurs jaunes, ocres ou vermeil dans les plaines cultivées s'alignent de façon régulière des rangées de potirons oranges tout à côté des vignobles où des grappes de raisins blonds ou grenat finissent de mûrir au bon soleil avant d'être cueillies et transformées et breuvage divin. N'oublions pas le noble olivier au feuillage gris-vert qui nous offre généreusement ses fruits qui donneront en Janvier cette huile jaune d'or connue depuis les Grecs pour ces nombreuses vertus.

visite guidée Provence: Alpes de Haute Provence

Moustiers Ste Marie.


Moustiers Ste Marie situé aux portes des gorges du Verdon, ce canyon au fond duquel s'écoule la rivière qui lui a donné son nom et qui est un des plus profonds d'Europe.
Moustiers Ste Marie
Le nom du village viendrait du fait que des moines de l'abbaye de Lérins s'étaient installés dans les grottes de tuf et avaient fondé un monastère (Monasterio au Moyen Age).
Lorsque l'on arrive par Riez et que l'on voit ce village accroché à la colline avec son étoile suspendue au-dessus, on croirait voir la crèche grandeur nature.
Rien que de plus charmant de voir ces maisons toutes groupées, avec leurs toits de tuiles rondes, partir à l'assaut de la colline pour rejoindre la chapelle Notre Dame de Beauvoir que l'on atteint après avoir gravi 262 marches de pierre (autrefois 365).
La chapelle est classée monument historique depuis 1921.
Le torrent qui traverse le village avait autrefois une fonction économique, il alimentait en eau les moulins situés en aval, on trouve dans le village de nombreuses fontaines auxquelles sont accolés des lavoirs, aux premières les hommes et les animaux venaient se désaltérer et les seconds servaient au lavandières (les bugadières en Provençal)

Arles fête des gardians

Fête des Gardians, Arles

ARLES



1er Mai, fête des gardians en Arles, et qui dit gardians dit chevaux et je pense pouvoir dire que c'est aussi la fête du cheval, du Camargue comme il est appelé aussi.

 

La race « Camargue » est officiellement reconnue en 1978 par la création de son livre généalogique et le standard de la race est précisément défini. Sa taille est, au maximum, de 1,50m au garrot, il a des oreilles courtes, un front plat et sa particularité tient dans son sabot qui est large à la corne très dure qui lui permet une aisance dans les marécages camarguais.
Le robuste Camargue est depuis toujours le compagnon du gardian qui l'utilise pour la gestion des troupeaux de taureaux et depuis la seconde moitié du 20ème siècle ce bel animal est associé aux fêtes, jeux, courses et défilés.
Le 1er mai les chevaux sont très nombreux et magnifiquement préparés, ils sont montés par les gardians en habits de cérémonie avec, en amazone, les Arlésiennes dont les belles robes aux couleurs chatoyantes s'étalent sur les croupes.